ATELIER

Écrire une lettre (ou un mail) d'amour en deux heures et demie !

11fév.- 11fév.
PRIX
  • Forfait 1 séance : 30 € *
COURS
1 séance de 3h
Participants max : 18
PROGRAMME
  • Samedi10h00 - 12h30
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Il est parfois délicat de trouver, par écrit, les mots justes. C'est pourquoi Les Mots, en plus des ateliers sur 10 séances, vous propose des ateliers ponctuels (30 euros) pour produire en un temps limité (deux heures et demi) un texte lié à une situation spécifique de la vie quotidienne. Ici, il s'agira d'écrire une lettre (ou un mail, que l'on pourra décliner en textos) d'amour !

On s’est tous imaginé un jour écrire un texte qui refléterait de la manière la plus efficace l’intensité de nos sentiments. Pourtant beaucoup d’entre nous se sont cognés aux mots, jamais les bons, qui venaient s’interposer entre notre désir d’aller vers l’autre et la réalité de ce que nous éprouvions.

Pourquoi l’exercice est-il si difficile quand notre amour est si incandescent ? Pourquoi la crainte, si répandue, d’être ridicule ? Le poète portugais Fernando Pessoa ne nous rassure pas : « Toutes les lettres d’amour sont ridicules. Ce ne seraient pas des lettres d’amour si elles n’étaient pas ridicules ».

C’est que la lettre d’amour relève sinon de l’œuvre d’art, du moins de la création : elle propose un regard sur l’autre, une représentation singulière de notre inclination ; elle nécessite de se dévoiler… mais sans s’imposer, sans être intrusif avec ses sentiments. La gageure !

Cet atelier propose justement de transformer son inclination en images et formules de l’amour susceptibles d’entrer en résonance avec la sensibilité de l’autre. Pour tenter d’égaler le propos de Denis Diderot à Sophie Volland, le 13 juillet 1759 : « Partout où il n’y aura rien, lisez que je vous aime. » 

Déroulement de la séance :

Après avoir rappelé les choses à faire et à ne pas faire quand on écrit une lettre d’amour, Sonia Feertchak invitera les participants à écrire chacun sa lettre sur place, puis les lettres seront relues et commentées ensemble, afin que chacun sorte avec une déclaration au phrasé irréprochable.

Une autre session est disponible en début d'après-midi :


L’écrivain-enseignant :

Sonia Feertchak

D’abord journaliste, elle s’est consacrée à l’écriture à plein temps en 2002 suite à la publication de L’Encyclo des filles (Plon puis Gründ), un long-seller destiné aux adolescentes et illustré par Catel Muller, traduit dans de nombreux pays. Autrice de nouvelles pour la jeunesse, en tant qu’éditrice elle a aussi créé, chez Plon, la collection des Encyclos. Dernier ouvrage paru : un essai sur le féminisme et la féminité, Les femmes s’emmerdent au lit. Le désir à l’épreuve du féminisme et de la pornographie (Albin Michel, 2015).

À propos des Mots : "J’ai intégré comme jamais le regard critique porté sur les textes de mes élèves et je l’applique à mon propre travail. Enseigner aux Mots m’a fait progresser en tant qu’auteure."