ATELIER

Histoires de famille

30jan.- 03avr.
PRIX
  • Forfait 8 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 126 €
COURS
8 séances de 2h30
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Mercredi20h45 - 23h15
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

En 2014 est paru mon premier roman La Malédiction du bandit moustachu, l’histoire développée sur plus d’un siècle d’une famille maudite.

J’ai entendu depuis, lors de salons, festivals, tables rondes, rencontres en librairie, conférences et ateliers, des lectrices et lecteurs me disant : ah mais dans ma famille aussi, nous avons tellement d’histoires, c’est à écrire un roman !

Et c’est vrai ! 

Pour cette raison, je propose cet atelier, adressé à celles et ceux qui veulent écrire à partir de cette matière si riche : la famille. 

Avec quels drôles de personnages partagez-vous le même sang ? 

Dans quelle absurde situation vous retrouvez-vous lors de ces fameuses cousinades ? 

Quel non-dit aimeriez-vous enfin révéler ? 

A quelle bizarre conversation participez-vous à chaque fois que vous visitez tel oncle ?

Quel ennui sans fond vous frappe dès que vous pensez au prochain dîner de Noël ? 

Qu'est-ce qui se cachait derrière la banalité des échanges polis lors du dernier repas avec vos beaux-parents ?

Je crois qu'on ne peut pas relater avec force en restant à l’extérieur. Je suis persuadée qu'on peut faire de la littérature à partir de l’histoire la plus banale uniquement en la révélant à notre façon, avec notre propre regard. 

Alors, si vous avez une ou plusieurs histoires de famille à raconter, si vous aimeriez les écrire pour vous et pour les autres, cet atelier est conçu pour vous aider à aboutir à un texte de littérature. 


Au fur et à mesure des séances, les participants construiront leur récit en apprenant, à travers des exercices d’écriture, à poser un personnage, à utiliser une description, à mettre du rythme dans la phrase, de l’équilibre dans sa narration, à retravailler ses premiers jets, à raconter avec force et joie. 


8 participants minimum / 15 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Irina Teodorescu

Il ne peut en être autrement. Irina Teodorescu a forcément dû naître avec le sourire. Naturel et spontané, il révèle, sans artifices, une écrivaine fort sympathique, à la fois déterminée et enthousiaste, douce et sensible, libre et sans amertume visible. Un mélange de sérieux et d'extravagance discrète et fine, de vivacité et d'ingéniosité qui enchantent et s'accordent bien, au final, avec l'univers qu'elle dépeint et la tonalité qu'elle emploie dans ses romans : univers d'une force rare, servi par une plume qui s'autorise la fantaisie et la poésie pour mieux souligner son propos.¹

Irina Teodorescu est donc une écrivaine d'expression française et d'origine roumaine, née à Bucarest en 1979. Elle vit à Paris.

Après un recueil de nouvelles et deux romans (La Malédiction du bandit moustachu - 2014, Les Etrangères - 2015) reconnus par la critique française, allemande et roumaine, elle obtient une bourse d’écriture de la mission Stendhal (actuellement Hors les murs Stendhal), pour son troisième roman, paru en 2018 : Celui qui comptait être heureux longtemps, une histoire lumineuse et tragique à la fois.

Ses livres sont de merveilleux petits joyaux composés de personnages fous et de folles histoires.² 

Ayant étudié les Beaux Arts et, plus récemment, la mise en scène, Irina écrit également du théâtre pour musée, des articles, des essais — dernière parution : l'essai collectif Le Livre des Places (Inculte, 2018). 


¹ Actualitté ² Metropolis Arte