La fabrique des souvenirs

03fév.2017
07avr.2017
  • 10 ateliers120 min
  • Vendredi18:00 - 20:00
  • participants15

La pratique de l’écriture relève à la fois de l’artisanat et du laboratoire. Compositions, figures ; des formes et des formules, des gestes et des techniques ; une certaine connaissance de la boîte à outils. Filer une métaphore, provoquer l'émotion par le scandé de l’anaphore ou le tranchant de l'élision : s’essayer à des expériences stylistiques, pour trouver la voix, le ton juste. Le souvenir est un motif littéraire prisé, aussi c'est à la fabrication de souvenirs fictifs que nous nous emploierons. Comment tracer, par un souvenir, le portrait d'un personnage ? Comment peut-on révéler à travers la langue du narrateur, l'origine de ses plaies et sa biographie? Manipuler des émotions fictives, inventer des mémoires, travailler sur le fragment, les angles, la colorisation discrète de la nostalgie. Créer de toutes pièces le circuit d'une réminiscence, puis tenter de la mettre sous verre. Cet atelier, qui sera ouvert de janvier à juin, a pour principal objectif l'exploration de diverses formes et techniques littéraires. Il proposera des exercices ludiques, permettant à chacun de se frotter à des genres et des registres aussi différents que les vécus et ressentis qu'ils auront à traiter.

  • Forfait 10 séances : 300 € *
  • Paiement en 3 fois : 100 €
  • Inscription fermée
  • * 10% de réduction sont accordés aux étudiants et aux personnes au chômage

L’écrivain-enseignant :

Largeportrait d9f8eeef

Chloé Delaume

Chloé Delaume est née en 1973. Après avoir publié dans des revues de poésie et de littérature contemporaines, son premier roman Les Mouflettes d’Atropos sort chez farrago en 2000, suivit par Le Cri du Sablier (Prix Décembre 2001), et plus d’une vingtaine de livres depuis. Notamment Certainement pas (Verticales 2004), J’habite dans la télévision (Verticales 2007) ; Dans ma maison sous terre (Le Seuil, 2008), Une femme avec personne dedans (Le Seuil, 2012) et Les Sorcières de la République (Le Seuil, 2016). Très attachée à la recherche esthétique et formelle, elle multiplie les hybridations et les supports d’écriture. Romans, autofictions expérimentales, détournement de jeu vidéo, essais romancés, théâtre, livres-jeu, chansons, nouvelles, fragments poétiques, fictions radiophoniques, pièces sonores ; une création numérique et un court métrage. Les dérèglements narratifs et la déconstruction du récit sont toujours questionnés dans son travail, autant que les notions d’identité individuelle et collective. 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez au courant des dernières news !