LONG COURS

Apprendre à finir

21mai- 26nov.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 1800 € *
  • Paiement en 8 fois : 225 €
COURS
Nombre de séances : 10
Participants max : 8
PROGRAMME
  • Mardi19h15 - 22h15
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Si on avait le temps, on l’écrirait ce roman. Si notre vie en valait la peine, on la commencerait cette autobiographie. Si on avait achevé son doctorat, on se permettrait de l’écrire cet essai.

Cet atelier vous propose de reconsidérer les empêchements qui vous interdisent d’aboutir votre projet d’écriture, les difficultés qui ont surgi de façon inattendue en cours de route, les doutes inévitables qui vous assaillent au milieu de votre entreprise. Comment structurer, comment donner sens, comment donner force et cohérence à sa phrase, à son paragraphe, à son chapitre. Cet atelier au long cours est là pour suivre pas à pas chacun dans sa démarche d’écriture et l’aider à transformer ce qui paraissait une montagne à gravir en chemin possible.

En dix séances de trois heures, une fois par quinzaine, sur une période de six mois, je vous propose de nous retrouver, de travailler et d’échanger autour de vos projets d’écriture -sans limitation de genre mais avec l’ambition de mettre en œuvre tout ce qui permet d’apprendre à finir.

Je partirai de vos différents projets pour bâtir une sorte de parcours sur les grandes questions qui se posent à celui qui écrit. La question du style, celle de la tension narrative, poétique ou réflexive, celle enfin de l’architecture à travers les jeux de la temporalité, les effets d’échos, le tissage d’un fil rouge qui donne sa cohérence et sa profondeur au texte. J’essaierai de mettre en dialogue les pratiques des différents participants pour que le travail de groupe soit profitable mais je n’oublierai pas que l’écriture est avant tout une expérience éminemment intime et solitaire.

Si vous avez des questions ou souhaitez me rencontrer, l’école organise deux rencontres qui auront lieu les 27 mars et 17 avril, de 17h30 à 18h30.


*** Possibilité de financement par votre organisme de formation (notamment Afdas). Dans ce cas veuillez contacter l'équipe à info@lesmots.co, nous vous communiquerons les documents nécessaires à la constitution de votre dossier ***

L’écrivain-enseignant :

Gilles Sebhan

Gilles Sebhan est écrivain et professeur dans un lycée de la région parisienne. En grande partie autobiographiques, ses quatre premiers romans sont, selon René de Ceccatty, « violents et érotiques, assez provocants, mais témoignent d’une vraie réflexion sur la sexualité, sur la criminalité, sur les générations » (Le Monde). En 2006, il publie La Dette (Gallimard), un récit dans lequel il s’interroge sur son père qui a porté l’étoile jaune pendant l’Occupation et a participé à la guerre d’Algérie dans l’armée française. 

Gilles Sebhan écrit également des récits biographiques sur des écrivains. En 2010, il choisit de rendre hommage à l’écrivain Tony Duvert, célébré dans les années 1970 avant de tomber dans le silence et l’isolement (Tony Duvert, l’enfant silencieux, Denoël). Il évoque de nouveau cette figure en 2015 dans un second ouvrage, Retour à Duvert, (Le Dilettante), vivement salué par la critique et sélectionné sur les listes du Renaudot, du Médicis et du Prix Décembre.

Depuis 2018, Gilles Sebhan a débuté aux éditions du Rouergue la publication d’un polar en série dont les deux premiers volumes, Cirque mort et La folie Tristan sont déjà sortis. Il est également l’auteur d’un récit biographique sur Stéphane Mandelbaum, artiste à l’honneur en 2019 dans une rétrospective au Centre Pompidou.

Crédit photo : Charles Guislain