LONG COURS

Écrire un roman

18mai- 07déc.
PRIX
  • Forfait 12 séances : 1800 € *
  • Paiement en 8 fois : 225 €
COURS
12 séances de 3h
Participants max : 8
PROGRAMME
  • Vendredi18 mai17h30 - 20h30
  • Vendredi01 juin17h30 - 20h30
  • Lundi18 juin17h30 - 20h30
  • Vendredi29 juin17h30 - 20h30
  • Vendredi13 juil.17h30 - 20h30
  • Vendredi14 sept.17h30 - 20h30
  • Vendredi28 sept.17h30 - 20h30
  • Vendredi12 oct.17h30 - 20h30
  • Vendredi26 oct.17h30 - 20h30
  • Vendredi09 nov.17h30 - 20h30
  • Vendredi23 nov.17h30 - 20h30
  • Vendredi07 déc.17h30 - 20h30
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

L’objectif de cet atelier : écrire séparément… mais progresser ensemble. À chaque séance, tous les participants apportent leur production de la quinzaine passée. Que cette production fasse une page ou trente pages, le contrat entre le participant et le groupe est d’avancer et de soumettre son avancement au groupe. À la fin de la lecture critique croisée, chaque participant énonce son plan de travail pour la prochaine session. Les sessions sont espacées de quinze jours, pour que la production nouvelle soit significative.

Pourquoi cet atelier ? Écrire un roman est un travail au cours duquel on prend du recul pour se relire soi-même, en tâchant de recréer la distance entre le lecteur que l’on aura et l’auteur que l’on est. Cet exercice permet de comprendre si l’intention du récit a bien été perçue, ou s’il doit être retravaillé pour atteindre l’effet recherché.

Cet atelier s’adresse à des auteurs déjà expérimentés, qui ont typiquement publié ou écrit un roman, et qui veulent s’améliorer, c’est-à-dire tendre vers la plénitude de leur style, maîtriser le cheminement narratif, améliorer les scènes et les descriptions…

Pour cela, les participants doivent être convaincus que le regard des autres et notamment de l’animateur est utile. Il est possible de penser le contraire, de vouloir rester avec soi jusqu’au bout, auquel cas l’atelier n’est pas pour vous. L’animateur recherchera quant à lui systématiquement, dans tous les textes qui lui sont soumis, des propositions d’amélioration qui ne relèvent jamais de ses préférences, mais toujours de l’intention personnelle de l’auteur, de ce qu’il veut faire, de son style. Aussi, cet atelier peut-il et même doit-il rassembler des approches très diverses du roman.

L’originalité de cet atelier est que l’animateur… fait pleinement partie du groupe : il commence lui-même un roman. Il soumet ses pages à la critique comme tous les autres participants. Cela permet de travailler sans faux-semblants, en atelier justement, organisation du travail dans laquelle la seule différence entre l’animateur et le participant est l’expérience, où l’objectif est la transmission, et où le participant voit faire un roman, qui sera publié, par l’animateur ; il peut en permanence se référer à ses techniques, ses réflexions, ses doutes, la résolutions des difficultés et partager son expérience...

Au terme de l’atelier, deux états sont possibles : soit l’œuvre est achevée à quelques ajustements d’édition près, soit elle est lancée sur des bases sûres, et le travail restant à faire ne pose pas de problème insurmontable à l’auteur.

L’écrivain-enseignant :

Marin De Viry

Marin de Viry est l’auteur de cinq romans et essais publiés chez Gallimard, Lattès, Flammarion et Pierre-Guillaume de Roux. Il a fait paraître de nombreuses nouvelles dans « La Revue des Deux Mondes », dont il est membre du comité de rédaction. Critique littéraire (Marianne, France Culture, Canal +, et à partir de 2016, Causeur), il enseigne également la littérature à Sciences-po Paris, en animant cette année un atelier d’écriture centré sur l’article polémique. Dernier ouvrage paru : Un roi, immédiatement (en février 2017, Pierre-Guillaume de Roux).