À propos

Tous les arts, sauf la littérature, ont leurs lieux et leurs modes de transmission. Vous voulez apprendre à dessiner, à peindre ? Il existe des ateliers d’artiste, des écoles de Beaux-Arts. À danser, à jouer d’un instrument de musique même très rare ? Il y a les conservatoires, les leçons particulières. Le théâtre, le cirque, les arts vivants ? Même chose ! Mais comment on apprend à écrire ? Tous les arts, par définition, reposent sur l’acquisition de techniques. On ne peut pas promettre à quelqu’un de devenir Rembrandt ou Picasso, mais si ceux-là n’avaient pas su préparer la toile, manier pigments et huiles, pinceaux et vernis, ils ne seraient jamais rien devenus. On ne peut pas vous promettre de devenir le prochain Arthur Rimbaud ou Jean-Paul Sartre, mais ce qui est sûr, c’est que l’un comme l’autre avaient une solide connaissance de la littérature et s’étaient exercés ! Oui, de nombreux aspects de l’écriture sont techniques : la construction de la phrase, la manière de raconter une histoire, l’invention des personnages, la composition des dialogues, tout cela se transmet. Nous ne pouvons pas vous promettre de devenir un écrivain publié. Mais ce qui est sûr, c’est que vous progresserez dans votre pratique de l’écriture. Et vous ferez rentrer une pratique artistique dans votre vie. Une vie sans art est si terne…

Qui sommes-nous ?

F8133d00

Alexandre Lacroix

co-fondateur et président

Alexandre Lacroix est directeur de la rédaction de "Philosophie Magazine" depuis le lancement du journal, en 2006. Il est enseignant à Sciences-Po Paris depuis 1998 ; il y donne des cours d’écriture créative depuis 2003. Écrivain, Alexandre Lacroix a publié une quinzaine d’essais et romans. Parmi les essais : Se noyer dans l’alcool ? (PUF , 2001), Contribution à la théorie du baiser (Autrement, 2011) Comment vivre lorsqu’on ne croit en rien ? (Flammarion, 2014) Ce qui nous relie (Allary éditions, 2016). Parmi les romans : De la supériorité des femmes(Flammarion, 2008), Quand j’étais nietzschéen (Flammarion, 2009), L’Orfelin (Flammarion, 2010), Voyage au centre de Paris(Flammarion, 2013), L’Homme qui aimait trop travailler(Flammarion, 2015).



Elise Nebout

co-fondatrice et directrice

Elise Nebout a dirigé Numa Sprint – anciennement Le Camping – l’accélérateur de startups du NUMA, pendant trois ans. Jusqu’à l’été 2016, elle s’occupe de structurer le réseau de mentors de NUMA en France et à l’international, et pilote des projets d’open innovation avec des grands groupes du CAC 40. Avant cela, Élise a commencé sa vie professionnelle dans le journalisme, écrivant pour "Usbek & Rica" ou "Philosophie Magazine", et en participant à des projets de plateforme de web-tv et web-radio. Pour la petite histoire, Elise a été jadis étudiante à Sciences Po Lyon, où elle a suivi les ateliers d'écriture... d'Alexandre Lacroix !



Alix Bouillon

Responsable adjointe et commerciale

Après une classe préparatoire littéraire, Alix passe des lettres aux chiffres et intègre une école de commerce, où elle découvre les rouages des entreprises et profite d'une année de césure pour aller de Paris à Pékin en autostop. Mais le monde des livres lui manque, et c'est logiquement qu'elle rejoint l'école d'écriture Les Mots. Quand elle le peut, Alix roule à vélo sur les routes de campagne ou crapahute dans les montagnes. Aujourd'hui responsable adjointe et commerciale, elle fait en sorte d'entretenir l'état d'esprit convivial et créatif de l'école !

Victor Gherardi

Business Developer & Responsable Les Mots en entreprise

Après une formation littéraire et commerciale, Victor Gherardi se spécialise dans l'élaboration de stratégies de développement auprès d’acteurs issus des secteurs de la Culture et de l’Education.

Il débute sa carrière professionnelle dans une boutique de conseil spécialisée sur ces secteurs, accompagnant notamment la croissance et la transformation de grandes institutions culturelles françaises. Il prend ensuite part à la mission officielle de l’eurodéputé Alain Lamassoure pour la création du nouvel « Observatoire de l'enseignement de l’Histoire » hébergé par le Conseil de l’Europe depuis fin 2019. Enfin, il redéfinit le plan développement stratégique d'un domaine hôtelier haut de gamme autour d'une nouvelle offre de résidences d'artistes !

Victor a rejoint Les Mots en Octobre 2020 en tant que responsable du développement commercial avec pour ambition de faire connaître plus largement notre offre auprès des entreprises !

Charlotte Steisel

Chargée du développement à l'international

Charlotte Steisel a exercé plusieurs années la profession d’avocate. Elle a débuté dans le domaine du droit d’auteur avant d’élargir sa pratique au contentieux en général, s’engageant en parallèle auprès d’Amnesty International. En 2010, elle part vivre à l’étranger et décide de quitter un métier de conviction pour vivre sa passion : l’écriture. De chaos argentin en dictature africaine, elle écrit trois romans inspirés de ses expériences. De retour à Paris en septembre 2017, elle découvre Les Mots en tant qu'élève, conquise ! Puis très vite, elle intègre l’équipe comme responsable adjointe et commerciale. Depuis lors, elle vit à nouveau en Afrique d'où elle poursuit son aventure avec Les Mots, chargée du développement à l'international.

Fanny Kauffmann

Responsable administrative et financière

Fanny, diplômée d’une école de commerce, commence sa carrière dans l’industrie où elle occupe plusieurs postes en logistique et en gestion de projet de maintenance. Riche de ces expériences et intéressée par l’entreprenariat, elle découvre par hasard Les Mots à son retour en France, après une année sabbatique passée en Amérique du Sud. Elle se passionne pour ce projet jeune et ambitieux et intègre l’équipe en 2019. Son rôle est de mettre en place des process administratifs et financiers essentiels au bon déroulement de l’école. Cela lui permet d'allier son amour pour la littérature à son goût pour l’organisation et les chiffres !