Par Laura - 02 mar.
Lettre d'amour à la vie

11 février 2017, Les Mots 

Mon ventre résonnait dans ma tête

J’étais perdue. Où était ma place ?

Tout au bout de la place

Eté 1960, je crois

L’ours de béton blanc, pacifique, à côté des jeux d’enfants :

La balançoire :

Une fois en bas, une fois en haut, une fois en haut, une fois en bas

Gênée à l’envol des plis de la jupe mais rassurée aux pieds qui

Touchaient le sol 

En ce mois d’août 2013 indigeste de chaleur, la souffrance aspirait le fragile

Équilibre de mon existence,

Une épreuve de couleur cramoisie dont je redoutais le nom : le nom !

Cela ne serait qu’un accident !!!

De passage ! De passage !

Me faufiler au travers des chuchotements : son visage ! La pâleur !

Répondre :

Le silence le détachement ;

Paraître, apparaître : comme si ce rien devenait tout !

Me hisser au milieu de la balançoire, tenter d’atteindre, de contenir, de retenir

Ce quelque chose d’invisible, immense       

Plus fort que tout, comme un secret

La vie ! Je t’aime !