Créer un monde imaginaire !

25mar.2017
26mar.2017
  • 2 ateliers5,5 heures
  • Samedi09:00-17:00
  • Dimanche10:00 -17:00
  • participants20

De la Terre du Milieu du Seigneur des Anneaux à la luxuriance de la planète Pandora dans le film Avatar, la création de nouveaux espaces géographiques, de nouvelles règles du monde, constitue depuis toujours une des caractéristiques définissant les littératures de l’imaginaire (fantasy, science-fiction, fantastique). 

À la fois terrain de jeu sans bornes et exercice intellectuel où la rigueur doit organiser et cadrer ce foisonnement, la création de mondes imaginaires constitue peut-être la forme suprême de créativité littéraire, où toutes les libertés sont accessibles, et dont l’héritage remonte aux grandes mythologies. Ces mondes différents entraînent le lecteur dans une évasion sans précédent, tout en l’invitant à s’interroger sur sa propre humanité, sa vision du monde. Véritables paraboles modernes, ils permettent de s’affranchir des a priori culturels et historiques pour aborder d’un œil neuf des problématiques potentiellement graves comme la guerre, l’écologie, le pouvoir, tout en préservant la dimension épique d’une aventure romanesque. 

Créer de nouvelles règles du monde selon ses envies profondes ; en dérouler les conséquences naturelles, sociales, technologiques ; ménager l’équilibre entre cohérence et étonnement ; introduire ce contexte puis, enfin, le mettre au service d’une bonne histoire, tels sont les outils auxquels cet atelier se propose de sensibiliser ses stagiaires. 

Car, comme le dit G. R. R. Martin, l’auteur célèbre de Game of Thrones : « ce qui m’intéresse dans l’Histoire, ce sont les histoires » ; si le monde représente l’outil central de l’imaginaire, il ne saurait être le seul, et surtout, il ne saurait prendre l’ascendant sur l’impératif de narration indispensable à une lecture agréable. 

En utilisant la forme familière des récits de voyage, laquelle croise une multiplicité d’éclairages, les participants disposeront des premières briques d’un canevas narratif unique qu’ils pourront par la suite explorer à l’envi, que ce soit en approfondissant ses mécanismes, ou bien en y situant une, ou plusieurs histoires originales. Et, même s’ils choisissent de ne pas poursuivre ce voyage, ils se confronteront à une technique fondamentale de l’écriture : la maîtrise et la mise en scène du temps et de l’espace fictionnels.

  • Prix: 250 € *
  • Inscription
  • * 10% de réduction sont accordés aux étudiants et aux personnes au chômage

L’écrivain-enseignant :

Largeportrait c5b87f62

Lionel Davoust

Qualifié de « plume masculine la plus aboutie de l’imaginaire français » par Mythologica, Lionel Davoust renouvelle sans cesse les traitements et les genres. Originellement biologiste marin spécialiste des cétacés, il se consacre pleinement à la littérature au tournant des années 2000. Il joue avec les codes à la jonction entre thriller, fantasy et surréalisme et obtient le prix Imaginales en 2009 avec L’Île close, texte traduit aux États-Unis. Avec une trentaine de nouvelles, sept livres publiés et quantité de nominations à des prix, il développe principalement deux univers : La Voie de la Main Gauche (la trilogie du Mystère Léviathan), thriller initiatique sombre qui lui a valu les honneurs de la grande presse nationale et de la télévision, et Évanégyre (La Volonté du Dragon, La Route de la Conquête, prix Éxégète 2015), fresque épique où la magie est domptée par la technologie. Il travaille actuellement sur une trilogie de fantasy post-apocalyptique intitulée Les Dieux sauvages où une magie incontrôlable ravage le monde, et où une jeune femme devra lutter contre les préjugés de sa société pour parvenir à repousser les ténèbres. Également volontaire écologique et musicien électronique sous le nom Wildphinn, Lionel Davoust communique beaucoup avec sa communauté de lecteurs à travers les réseaux sociaux et son blog très suivi.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez au courant des dernières news !