Écrire à voix autre

13mai2017
14mai2017
  • 2 ateliers5,5 heures
  • Samedi09:00-17:00
  • Dimanche10:00 -17:00
  • participants15

* Public : adolescents *

« Je fus amenée à un âge précoce, puisque je n'avais pas quinze ans, à m'intéresser aux formes diverses de pourriture. » (Miss Charity, Marie-Aude Murail)

« Alors tu vois bien : tu ne peux pas. On n’a pas assez zoné, on n’a pas assez bu, on n’en a pas vu assez, on n’en a pas dit assez, on n’a pas pris le temps de se taire. (…) On n’a pas épuisé un millième du monde. L’inconnu comptait sur toi. Et moi aussi. » (À la place du cœur, Arnaud Cathrine)

La voix d’un texte ! 

Difficile de dire exactement ce que c’est. 

Mais quand elle est là, tout s’anime et s’allume – on veut rester, on en vient à pardonner une intrigue banale, des dialogues bancals. Quand elle n’est pas là, tout est terne – l’histoire n’est qu’un échafaudage vide, les personnages ectoplasmiques, on s’ennuie comme devant un mur de briques. Qu’est-ce que c’est donc que cette voix ? Comment on l’attrape ? Comment on s’occupe d’elle ? Il faut bien qu’elle continue à respirer, à s’alimenter, à s’époumoner, sur des dizaines, voire des centaines de pages… 

Ce cours intensif, sur un weekend, s’adresse aux adolescents écrivains lancés dans la même quête que tous les auteurs : trouver, et entretenir, une voix ; et qui peuvent venir avec, déjà, un ou plusieurs petits projets, pas terminés, mais en recherche de souffle. Lectures, puis écritures, de textes haletants, drôles, lyriques, tragiques : on fera, en deux jours, une grande chasse au dahu si précieux de l’écriture, la voix.

Horaires : Le samedi de 9h à 12h30 puis de 14h30 à 17h et le dimanche de 10h à 12h30 puis de 14h30 à 17h. Conclusion du stage autour d’un pot. 

  • Prix: 250 € *
  • Inscription
  • * 10% de réduction sont accordés aux étudiants et aux personnes au chômage

L’écrivain-enseignant :

Largeportrait 35dd3ceb

Clémentine Beauvais

Clémentine Beauvais est auteur, en France et au Royaume-Uni, de livres très divers pour la jeunesse, des tout-petits aux plus grands ados. Elle est également enseignante-chercheuse en éducation à l’université de York (Grande-Bretagne). S’étant considérablement trituré la cervelle pour comprendre ce que peut bien être une voix dans un livre jeunesse – et pourquoi elle semble si facile à capturer sur certains formats et genres, et si difficile pour d’autres – Clémentine organise régulièrement des safaris avec des écrivains jeunes et moins jeunes pour observer cet étrange animal dans toutes ses déclinaisons. Au cours des années, elle a adopté plusieurs spécimens de voix, glaçante (La pouilleuse), grinçante (Comme des images), girly-comique (Les petites reines), tragi-lyrique (Songe à la douceur), etc., « qui toutes ensemble font un vacarme assez peu harmonieux sur mon étagère. » Vivant en Angleterre, Clémentine fera des stages ponctuels d’enseignement aux Mots, en langue française et anglaise.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez au courant des dernières news !