STAGE

Les clefs d'un roman

28oct.- 31oct.
PRIX
  • Prix : 350 €*
  • Paiement en 3 fois : 117 €
COURS
4 séances de 4h
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi28 oct.14h00 - 18h00
  • Mardi29 oct.14h00 - 18h00
  • Mercredi30 oct.14h00 - 18h00
  • Jeudi31 oct.14h00 - 18h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Un roman, c'est d'abord une idée. Puis des détails qui viennent s'agglomérer autour, des personnages qui émergent, en creux, en plein, principaux ou secondaires. Un roman c'est un travail de longue haleine, pour faire émerger une histoire, avec un début, un milieu et une fin, et un lecteur qu'il faut parvenir à embarquer avec soi chapitre après chapitre, comme un passager de première classe, jusqu'au terminus. Comment structurer un récit ? Comment créer une intrigue assez forte pour embarquer le lecteur ? Comment faire naître une émotion et la tenir, le plus longtemps possible, sans plonger dans le pathos ?

Pour découvrir les clefs du roman, nous analyserons des romans de Louis-Ferdinand Céline, John Steinbeck, Gabriel Tallent, Stephen King, Pierre Lemaître. Nous étudierons leurs structures, les enchaînements, les personnages. Nous travaillerons sur le premier chapitre, crucial, décisif. Nous nous exercerons à la description d'un personnage, principal ou secondaire. Parce qu'un roman, c'est une voix, une personnalité, un auteur, mais aussi une technique qui s'apprend.


7 participants minimum / 12 participants maximum

L’écrivain(e) :

Sébastien Spitzer

Sébastien Spitzer est né par le siège en 1970 dans les beaux-quartiers de Paris. Il a suivi un cursus relativement classique, Khâgne, Sciences-Po. Mais après avoir découvert Miller, Hemingway et Fante, il s’est pris à rêver d’horizons lointains, d’une vie autre. À vingt ans, il est devenu journaliste. Pour Jeune Afrique, il a écrit ses premiers papiers sur le Congo, le Rwanda et l’Ouganda. Puis, il est devenu grand reporter pour Canal Plus, M6 et TF1. À quarante ans, deux enfants, un divorce et un psy, il s’est persuadé que le moment était venu de réaliser son rêve. Écrire un roman. Pendant trois ans, il s’est enfermé dans la salle de lecture du Mémorial de la Shoah pour se documenter sur l’histoire étonnante de Magda Goebbels et écrire un roman. « Ces rêves qu’on piétine » a été traduit dans plusieurs pays et remporté une quinzaine de prix littéraires. Il vient de terminer son deuxième roman.