Comment écrire sa vie ?

24avr.2017
26juin2017
  • 10 ateliers120 min
  • Lundi12:00 - 14:00
  • Jeudi12:00 - 14:00
  • participants15

La littérature, c’est d’abord cela : une existence qui cherche à atteindre ce qu’il y a de vivant dans la vie. Comment faire ? On peut prendre le détour d’une transposition romanesque, mais aussi bien opter pour le chemin, en apparence plus direct, du récit autobiographique.

Dans ce genre, ce qui m’intéresse, c’est le cas où quelqu’un, découvrant en lui quelque chose d’incommunicable, s’efforce néanmoins de le partager avec les autres hommes.

Pour une raison ou pour une autre, cette personne a reconnu son étrangeté radicale par rapport à ses contemporains, et elle essaie de se présenter à eux. Elle leur montre qu’elle ne ressemble pas, mais dans une langue qui peut les toucher ; devenant ainsi le témoin de sa propre divergence.

Ce cheminement, qui a été le mien dans Tout autre, Gallimard 2012, j’aimerais l’explorer avec vous, et voir s’il pourrait être celui de nouvelles singularités.

Comment écrire lorsqu’on récuse l’appartenance ? — Quand on n’admet rien de commun…

C’est au fond la question de la littérature.

  • Forfait 10 séances : 300 € *
  • Paiement en 3 fois : 100 €
  • Inscription
  • * 10% de réduction sont accordés aux étudiants et aux personnes au chômage

L’écrivain-enseignant :

Largeportrait b09dfb79

François Meyronnis

François Meyronnis co-dirige la revue Ligne de risque. 

Il publie des romans et des essais aux éditions Gallimard, par exemple Ma tête en liberté (2000), L'Axe du Néant (2003), Brève attaque du vif (2010) ou Tout autre. Une confession (2012).

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez au courant des dernières news !